Nous contacter :

Adresse : 51, bd Chave 13005 Marseille
Tél : 04 91 47 84 95 ou 06 17 47 88 78
Mail : filiere.paysanne@gmail.com


mardi 2 décembre 2014

Notre livre pour la protection des terres nourricières est en cours...

" Qui sème le béton, aura bientôt la dalle ! "


Le titre de ce livre sonne comme un petit avertissement collectif face à la disparition de la terre cultivable qui est une ressource à la fois vitale, fragile et non renouvelable. Il révèle également l'esprit incisif et taquin du livre. Même si le sujet est sérieux, gardons toujours le sens de l'humus.

Cet ouvrage sera composé de deux tomes. Les différents épisodes que vous y découvrirez retracent cinq années d'action pour la préservation des terres agricoles, portée par Filière Paysanne aux côtés de nombreux acteurs. Notre but est de faire inscrire dans la loi française la protection de ces espaces en voie de disparition. Le Québec l'a fait depuis 1978, et ça marche ! La France, l'Europe et la communauté internationale doivent suivre cet exemple au plus vite pour éviter de gros soucis dans les décennies à venir.

Cette épopée en deux parties raconte l'intervention inattendue de notre association auprès des principales institutions de la République française, lors de l'écriture de la loi d'avenir agricole qui s'est achevée en juillet 2014. Contre toute attente, nous avons été reçus par de nombreux responsables nationaux, y compris à Matignon. Les mesures que nous proposons avec nos différents partenaires font donc à présent débat jusqu'au plus haut sommet de l'État. Nous allons bien entendu continuer à amplifier cette dynamique collective, que nous avons surnommée "l'Union Fertile". Suite à ces premières démarches sans précédent, l'aventure ne fait que commencer...



Voici un avant-goût de ce nous vous mijotons, histoire de vous mettre en appétit.

Petit extrait de la recette de la "Parpinade" :

" La recette est simple : vous prenez un bon parpaing (si possible élevé en plein air) que vous réduisez en poudre à l'aide d'un marteau piqueur du commerce. Pour une bonne finition, vous achevez la mouture au mortier et au pilon, à l'ancienne, quoi ! Vous rajoutez un peu de sel gris afin d'émoustiller les arômes (sauf s'il s'agit d'un parpaing de récupération déjà bien affiné). Vous liez ensuite ces premiers ingrédients avec un mélange un tiers / deux tiers d'huile d'olive traditionnelle et d'huile moteur 15W40 pour bétonnière essence. Vous saupoudrez le tout d'une délicate pincée de ciment colle, sans oublier bien sûr les fines herbes au passage. La parpinade est prête.

Une fois celle-ci étalée sur une délicate tranche de pain grillé, le résultat est garanti : c'est dégueulasse !! Et ça incite directement les audacieux testeurs à militer pour que l'on cesse de faire pousser du parpaing à perte de vue sur nos précieuses terres agricoles. "

Tous les gourmands pourront dévorer la suite dès la parution du 1er tome. Nous n'avons pas encore d'éditeur et sommes ouverts à toutes les bonnes pistes. En parlant de recettes, celles que nous récolterons par la vente de ce témoignage peu commun permettront à notre petite association de continuer à agir avec davantage de moyens. Comme vous vous en doutez, nous avons encore pas mal de parpaing sur la planche...

Jean-Christophe Robert, co-fondateur de Filière Paysanne, a porté cette démarche pour la protection des terres agricoles au sein de l'association. Il se charge donc de rédiger cette aventure avec l'appui de différents relecteurs intéressés par la démarche.

Au plaisir de déposer bientôt ce petit pavé croustillant dans vos assiettes...

Bien fertilement,

Filière Paysanne

--
Signer la pétition pour la préservation des terres agricoles.
Articles précédents sur le sujet : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour déposer un commentaire sélectionnez Anonyme dans la liste déroulante ci-dessous (du coup n'oubliez pas de signer qu'on sache qui s'exprime) ou utilisez votre compte (si vous le désirez) si vous en possédez un dans ceux proposés.